[Dossier] Les grandes étapes de création d’un site internet – Le recettage

[Dossier] Les grandes étapes de création d’un site internet – Le recettage

Voici la 4ème étape de notre dossier “Les grandes étapes de création d’un site Internet”, qui correspond à la phase de recettage.

 

Dans nos précédents articles, nous abordions les étapes suivantes :

La mise en production du site Internet sera la dernière étape du projet.

La phase de recettage, une phase clé pour un projet de création d’un site internet

La phase de recettage est une sorte de projet dans le projet, vu son importance dans le process de création du site internet.

Il convient d’estimer le temps nécessaire à cette étape dans la réalisation du projet. En effet, il s’agit d’une phase critique dont on ne parle pas assez et peut retarder la livraison du projet.

En quoi consiste cette phase ? En résumé, à tester le site, détecter les bugs et les résoudre afin d’obtenir la satisfaction du client et ensuite passer à la dernière étape du projet.

Le recettage doit reposer sur des process clairement définis et documentés afin de donner des résultats positifs.

Le déroulement de la phase de recettage

  • Préparation et planification

Il s’agit de déterminer le temps nécessaire à la réalisation de l’ensemble des tests. Il faut que ce temps rentre dans le planning initial du projet.

  • Création d’un cahier de recette

Cela regroupe un ensemble de tests à effectuer avant la mise en production du site internet. Dans l’idéal, le cahier de recette est alimenté au fur et à mesure de la réalisation de spécificités fonctionnelles.

  • Exécution des tests

Une fois le cahier de recette établi, les tests peuvent être faits. Ils peuvent être manuels ou automatisés. En cas d’anomalies, des corrections sont effectuées.

  • Test du client

Cette phase complète la précédente puisque le client teste également le site internet avant que celui-ci ne soit mis en production. De nouveaux bugs peuvent être détectés, il n’est pas toujours évident de tous les relever en interne.

Afin d’optimiser la phase de test, la communication avec le client est importante tout comme l’organisation, afin de récolter au mieux les erreurs, leur provenance et les vraies attentes du client.

Il peut être intéressant de se munir d’un outil de gestion tel que SmartHelp pour optimiser cette étape.

Comment décrire un bug ? Conseils pour gérer au mieux la phase de recettage de votre projet

Afin de traiter au mieux les problèmes rencontrés par votre client, il est possible de lui indiquer de quelle manière mieux les décrire :

  • Réalisation d’une capture écran
  • URL exacte de la page qui contient le bug
  • Navigateur utilisé et système d’exploitation
  • Présence d’un code d’erreur
  • Quelle est l’information qui aurait du s’afficher, ou bien quelle animation aurait du apparaître ?
  • Manipulation particulière effectuée lors de l’apparition du bug
  • Comment reproduire le bug ? Si possible.
  • Avez-vous essayé de réparer le bug ?
  • Quel est le niveau d’importance du bug et de sa résolution ?

En bref, 5 tips pour une gestion optimale de la phase de recettage

  • Prévoir et planifier la phase de recettage
  • Impliquer une équipe d’utilisateurs qui vont recetter le projet. Ni trop de monde, ni trop peu, afin d’éviter de laisser passer des bugs ou bien de les recevoir en doublon.
  • Réaliser les tests sur plusieurs supports (PC, tablette, téléphone mobile), sur plusieurs navigateurs (Chrome, Safari, Internet Explorer), et sur plusieurs versions.
  • Gérer son temps et s’organiser
  • Traiter une évolution non prévue dans le projet. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’une correction mais d’un ajout de fonctionnalité non prévue au brief initial. Cela constitue une modification de cahier des charges, et donc une V2 du site internet.

Afin de terminer le projet de création de site Internet, il faudra enfin passer à la mise en production.