Peut-on rédiger ses articles avec ChatGPT sans être sanctionné par Google ?

Partager l'article

Techniquement, il n’existe aucun moyen pour Google de savoir avec exactitude si un contenu est rédigé par une intelligence artificielle ou un s’il s’agit d’un travail réalisé par un humain. Toutefois, les critères SEO exigés par Google supposent un refus total de ces pratiques puisque le GoogleBot privilégie les contenus uniques, à forte valeur ajoutée.

Certes c’est tentant, rapide et gratuit, mais rédiger ses articles avec ChatGPT peut être contre-productif pour votre entreprise.

Alors, avant de déléguer la rédaction de vos contenus à une intelligence artificielle, prenez le temps de lire point par point les éléments qui requièrent une attention particulière afin de ne pas faire de chatGPT un faux-ami pour votre référencement naturel et votre crédibilité.

Comment Google prend-il en compte les contenus ?

Pour mettre en avant les articles utiles sur son moteur de recherche, le robot Google analyse plusieurs éléments de votre contenu.

Ces critères permettent à Google de classifier les millions de contenus présents sur le web et de propulser les articles les plus pertinents dans les premiers résultats Google. C’est ce qu’on appelle le SEO (Search Engine Optimization).

Pour ce faire, le moteur de recherche le plus populaire au monde se concentre sur de nombreux critères qui vont lui permettre de mesurer la valeur de vos rédactions.

Quels sont les critères analysés par Google pour déterminer la pertinence de vos contenus ?

Pour mieux comprendre ce qui est attendu par Google en termes de rédaction web, voici les attentes exigées pour chacun de vos contenus.

*Les conseils que nous allons évoquer sont fournis par la plateforme Google Search Central dans une documentation SEO mise en ligne le 26/04/2023.

Votre contenu est-il unique ?

La première chose que va étudier le robot Google à propos de votre contenu est sa personnalité. Il est très facile pour l’algorithme de détecter le contenu plagié. Il est donc primordial de vous assurer que votre contenu ne ressemble à aucun autre.

Vous l’aurez compris, le risque en utilisant ChatGPT pour vos rédactions est de perdre en originalité et donc de vous retrouver avec du contenu qui ressemble fortement à celui présent sur d’autres blogs qui utiliseraient eux aussi ChatGPT pour leur rédaction. Google considèrerait alors votre contenu comme du contenu dupliqué, ce qui nuirait alors à votre référencement naturel.

Extrait d'une conversation ChatGPT où l'IA indique qu'elle n'assure pas l'originalité des contenus

Astuce : Pour savoir si votre contenu est dupliqué sur le web, vous pouvez utiliser Plagiarism Detector.

Votre contenu fournit-il toutes les informations nécessaires aux utilisateurs ?

Ici, le robot Google s’intéresse à la pertinence de votre article.

Un article optimisé pour Google est un contenu capable de couvrir l’entièreté d’un sujet afin de fournir une réponse claire, organisée et UTILE.

Pour ce faire, l’algorithme va analyser la sémantique globale de votre article, mais également le taux de rebond de votre page. En effet, pour mesurer la qualité de votre article, Google s’intéresse au temps passé par les utilisateurs sur la page en question et à leur comportement face à votre contenu.

Pour créer des contenus qui retiennent l’attention de vos utilisateurs, vous devez vous intéresser à :

  • Leurs attentes,
  • Leur niveau de connaissances sur le sujet,
  • Le type de réponse qu’ils recherchent (courtes, longues, techniques, vulgarisées ?)
  • Leur langage…

Bien que ChatGPT soit un outil puissant, il est difficile pour lui à ce jour d’avoir la sensibilité nécessaire pour répondre à ces questions.

Ce travail de compréhension de vos personas reste donc toujours une affaire humaine.

Votre contenu a-t-il un style particulier ?

Le style d’écriture n’est pas à négliger sur votre article car il peut réellement jouer sur la capacité de votre contenu à retenir l’attention de vos utilisateurs.

L’usage d’un langage émotionnellement marqué, ou de qualité comme l’humour, l’empathie et la familiarité peuvent donc réellement faire la différence.

De ce côté là, ChatGPT n’est pour l’instant pas très performant. En tant qu’intelligence artificielle, apporté une certaine approche émotionnelle lui est compliqué. Même en lui ajoutant des instructions claires sur le style d’écriture attendu, le résultat reste souvent à côté de celui attendu.

Les contenus générés par ChatGPT sont donc relativement aseptisés et se contentent de fournir des informations techniques, sans y apporter de dimension humaine digne de ce nom.

Votre contenu est-il sourcé ?

ChatGPT n’est aujourd’hui pas une source fiable à 100%. Il vous faudra toujours vérifier, recouper les informations qu’il fournit. Il peut depuis peu fournir des liens sources à inclure dans votre article mais il vous faudra une certaine expérience de l’outil et de l’usage de prompts pour réussir à produire des contenus fiables et pertinents.

Extrait d'une conversation ChatGPT où l'IA indique qu'elle peut fournir des sources dans ses réponses

Au niveau SEO, on sait que Google apporte une attention particulière aux sources car cela lui permet de mesurer la fiabilité de votre contenu.

Votre contenu est-il plus intéressant que les 10 premiers résultats fournis par Google ?

Enfin, bien que les capacités de ChatGPT soient notables sur certains points, son intelligence ne surpasse pas celle d’un expert en la matière.

Pour l’anecdote, ChatGPT avait passé le BAC de philosophie en 2023 et avait obtenu la note timide de 11/20, là où les philosophes obtiennent la note de 20/20. Preuve que l’intelligence artificielle a encore du retard sur l’intelligence humaine.

Cependant, utilisée par un expert ChatGPT peut se révéler d’une grande aide et être une grande source d’inspiration.

Comment utiliser ChatGPT sans perdre en qualité de contenu?

Malgré ses lacunes, ChatGPT peut vous être utile sur certains points.

Vous pouvez par exemple vous en servir pour :

  • trouver des idées de contenu,
  • vous servir de son contenu comme une base de travail (à vous ensuite d’y apporter les corrections nécessaires, les sources et d’humaniser le style),
  • vous pouvez lui demander des conseils en ce qui concerne le SEO pour améliorer le référencement de votre article,
  • vous pouvez également utiliser ChatGPT pour créer des images qui serviront à alimenter votre article.

Notre conseil : faites appel à un rédacteur web si vous n’êtes pas certains de produire du bon contenu avec ChatGPT

Rien ne vaut le contenu d’un expert pour vous aider à générer du trafic qualifié sur votre site internet.

Si le recours à un rédacteur web représente un coût, cette pratique se révèle très utile si vous n’êtes pas en mesure de produire un contenu de qualité avec ChatGPT.

Alors si vous manquez de temps pour rédiger vos contenus mais que vous ne souhaitez pas faire l’impasse sur ce levier SEO, contactez-nous.

Partager l'article

D'autres articles à découvrir

Envie d'échanger sur votre projet ?

Nous contacter